Carte d'identité : Merlan

Nom commun :
Merlan

Autres dénominations :
Merlan

Nom scientifique :
Merlangius merlangus

Autres spécimens...

Découvrez nos recettes de Merlan

merlan_aspectDescription

Le merlan à un corps allongé, dont la couleur (brun au bleu-vert) est variable suivant l'habitant fréquenté, est orné comme les autres membres de cette famille de 3 nageoires dorsales et de 2 nageoires anales. Sa ligne latérale est foncée. Le merlan est identifiable à la tâche noire qui marque la base de ses nageoires pectorales. De plus ses dents sont longues et pointues.

Le Merlan bleu (Micromesistius poutassou), qui se trouve souvent dans les mêmes eaux, possède une machoire inférieure proéminente et a pour caractéristique visible d'avoir des nageoire dorsales plus courtes et surtout éloignées l'un de l'autre. Sa longeur maximale est estimée à quelques 50 cm et il est démontré qu'il vit souvent à des profondeurs plus importantes que le Merlan commun.

Le Merlan de Mer noire (Merlangus merlangus euxinus) est une sous espèce du Merlan commun, et a pour signe distinctif de porter un barbillon sous le menton qui reste bien visible.

Classification scientifique dite "classique" :

=> Classe : Actinoptérygiens => Super-Ordre : Paracanthopterygii => Ordre : Gadiformes => Famille : Gadidae => Genre : Merlangius

Habitat

Implantation

Bien implanté en Mer du Nord et en Manche, le merlan étant son aire d'implantation du nord de la Norvège jusqu'au sud du golf de Gascogne.

Mode de vie

Il fréquente les eaux fraiches à quelques 200 mètres de fond où il vit en banc. Sur les côtes on trouvera surtout les plus jeunes d'entre eux. Le merlan, trés actif à l'aube et au crépuscule.

Reproduction, croissance et taille

Le frai intervient surtout au début du printemps et à des profondeurs comprises entre 30 et 100 mètres.

Alimentation

Les plus jeunes se nourrissent de crevettes grises, de crustacés, tandis que les adultes, plus voraces, chassent les petits harengs, les équilles et les lançons et rejètent pas de se mourrir de larves de leur propre espèce.

Pêche

La pêche à soutenir à partir d'un bateau au mouillage est souvent un bon moyen pour pêcher le Merlan.

Comme appâts, l'arénicole ou un morceau de maquereau ou de hareng connaitront un beau succès.

 
 
S'inscrire S'inscrire
Connexion Connexion
Mot de passe oublié
 
 
PecheMer.com
 
Code Vagnon 2010 : LA PECHE AUX LEURRES