Carte d'identité : Bar

Nom commun :
Bar

Autres dénominations :
Loup, Loubine, Louvine, Drenek

Nom scientifique :
Dicentrarchus labrax (Linnaeus, 1758)

Autres spécimens...

Découvrez nos recettes de Bar

Aspect / morphologie

bar_aspectLa silhouette du bar permet de l'identifier facilement : 

Corps fusiforme et tête assez grande fendue d'une large bouche; 2 nageoires dorsales dont la première est tendue de rayons épineux.

Sa couleur va du gris sombre au vert olive sur le dos, et le ventre est blanc brillant : ce qui donne un ensemble gris-clair. 

 

 

Classification scientifique dite "classique" :

=> Classe : Actinoptérygiens => Super-Ordre : Acanthopterygii => Ordre : Perciformes => Famille : Moronidés => Genre : Dicentrarchus

Habitat

Température

Le bar survit dans des eaux allant de 2° à 32°, mais ne se nourrit pas en dessous de 7°. Sa croissance est stoppée en dessous de 10°, elle paraît la meilleure aux alentours de 22°. Le bar est un poisson eurytherme.

Salinité

Le bar supporte les eaux plus ou moins salées (il est euryhalin) : de 0,5‰ à 40‰, sachant que la salinité de la mer étant de 35‰. C'est ainsi que l'on peut le retrouver dans des rivières distantes de plusieurs dizaines de km de la mer, c'est le cas de nombreux rios, abers et rias en France, Espagne, Portugal par exemple. Il côtoie ainsi des poissons comme le black bass, les perches et le brochet.

Localisation

repartition_legende
Probabilité d'apparition

bar_repart 
Cette grande plage de Température et de salinité quant à sa survie amène à une grande répartition sur toutes nos côtes :

On le pêche sur tout le littoral méditerranéen. Dans l'Atlantique, la Manche et la Mer du Nord, il se prend de la Norvège au Maroc.

Reproduction, croissance et taille

bar_tailleMaturité sexuelle et tailles légales

Méditérannée

Maturité sexuelle des mâles : 2 - 3 ans / 23 - 30 cm

Maturité sexuelle des femelles : 3 - 5 ans /  31 à 40 cm

Taille légale de capture : 25 cm

Atlantique, Manche, Mer du Nord

Maturité sexuelle des mâles : 4 - 7 ans / 32 - 37 cm

Maturité sexuelle des femelles : 5 - 8 ans /  38 à 42 cm

Taille légale de capture : 36 cm

Vous pouvez voir ci-dessus qu'au cas extrême, la taille de reproduction du bar est de 42cm, ainsi si vous voulez être certain de prendre un bar qui s'est reproduit au moins une fois, fixez vous la taille minimale de capture à 42cm. C'est ce que appelle la taille biologique.

Tailles et poids maximums obesrvés

Taille max : 103cm

Poids max : 12kg

Age max : 30 ans environ

Le plus vieux, dont l'âge soit certain, est... un pensionnaire de l'aquarium d'Amsterdam : il avait 30 ans en 1963.

Méditérannée

A Sète, le plus gros bar (ou loup) examiné par un spécialiste, était âgé de 15-16 ans, pour une longueur de 92,5 cm et un poids de 11 Kg.

Les bars(ou loups) ont rarement plus de 6 ans, mais on a pris des records jusqu'à plus de 15 Kg, sûrement très âgés.

Manche Atlantique

Les bars vivent plus longtemps : les biologistes de l'institut français de recherche (vous voyez qui...) pour l'exploitation de la mer, en ont trouvé âgés de 20 ans. Sur les côtes d'Irlande, on a identifié des individus vieux de 24 ans (mais dont la taille faisait seulement 78 cm, car ils se situaient en limite nord).   

Reproduction

La femelle pond environ 200 000 œufs par Kg de son poids en une seule fois, en 5 à 10 min.   

Période de Fraie en Méditerranée : de Décembre à fin Mars

Période de Fraie en Atlantique, Manche et Mer du Nord : de Janvier jusqu'à Avril en Bretagne.

Alimentation

Nourriture

Le bar se nourrit de crevettes, crabes, calmars, seiches, sardines, maquereaux, lieus jaunes, anchois, gobies, lançons, girelles... en général beaucoup de petits crustacés et de vifs.
Les bars dépassant 50cm prennent moins de proies, mais plus grosses.

Le bar peut chasser à toute heure du jour et de la nuit.

Sa méfiance

Le bar est sensible aux sons, il les localise et s'approche. Ces bruits sont perçus jusqu'à 15-20 mètres de distance. Il perçoit les vibrations à l'aide de sa ligne latérale qui est un véritable radar.

Par contre, les sons violents (travaux par exemple) font fuir le bar, sauf s'il s'y est habitué.

Ce qui le perd face à sa méfiance, c'est sa voracité.

Il s'agit d'un poisson au comportement très lunatique, celui ci peut à un moment donné de la marée être véritablement en pleine frénésie alimentaire. Ces dernières sont appelées Chasses en raison de l'impressionnant bouillonnement des Bars remontant en surface pour assommer d'un coup de queue les Poissons Fourrages pour ensuite mieux les avaler.
Cependant, il peut aussi s'alimenter très peu, on le remarque fréquemment (lors des périodes estivales) et le Bar se fait très discret.

 

Pêche

Postes

Le bar apprécie beaucoup les eaux très agitées : vague, houles, courants; il se nourrit intensément en période de tempête.
Le bar chasse en pleines eaux en banc ou dans les eaux agitées, dans un remous face au courant en solitaire. Il se tient aussi à l'affût parmi les roches près du fond ou parmi les algues. Enfin à l'affût parmi les gros rouleaux à l'entrée des plages, il guettent ses proies que lui apportent les vagues.
On peut le capturer sur des coins très différents tels que les Parcs à Huitres, les Pieux à Moules, les Estuaires, Abers, Rias, Têtes de Roches,"Forêts" de Laminaires(longues algues marrons), Hauts Fonds, et Plateaux sablo-rocailleux.

Commentaire de Fishermag.com

Le bar est tellement convoité par la pêche professionnelle que la ressource est menacée. C'est en effet un poisson très apprécié et très recherché par le consommateur. Mais ce qui a changé, ce sont les tonnages débarqués, résultant de techniques de pêche de plus en plus efficaces. La taille des bars débarqués tend à diminuer, ce qui fait que la ressource est SUREXPLOITÉE...
La pêche part dizaines de tonnes lors de la période de reproduction en est un des principales causes, en effet entre janvier et mars des concentrations de bars se forment sur des vastes zones. Il est alors facile de les pêcher au chalut pélagique, à la bolinche, mais aussi en chalutant aux boeufs à deux embarcations.

 
 
S'inscrire S'inscrire
Connexion Connexion
Mot de passe oublié
 
 
PecheMer.com
 
Code Vagnon 2010 : LA PECHE AUX LEURRES